Tout savoir sur l’anuptaphobie

Nombreux sont les célibataires qui le sont par leur propre volonté. En revanche, plusieurs hommes ou femmes à travers le monde souffrent de la peur de le rester. Ce sont ce qu’on appelle les anuptaphobes. En savoir un peu plus dans les détails, dans le présent article !

Qu’est-ce que l’anuptaphobie ?

L’anuptaphobie est une crainte de rester célibataire toute sa vie. Il s’agit, en d’autres termes, de la peur de la solitude. Les femmes sont les plus concernées, mais cette phobie pourra bel et bien toucher les hommes. En effet, les sujets se dévalorisent, ces derniers ont l’impression d’être laids et nuls et pensent que personne ne voudra d’eux. Ceux-ci ont, par ailleurs, tendance à chercher à tout prix à être en couple. Par voie de conséquence, ils pourront finir par choisir leur partenaire par défaut et fréquenter un individu pour qui ils n’éprouvent pas le vrai amour. D’ailleurs, au cours de la relation, les anuptaphobes redoutent toujours que leur partenaire les quitte. Autrement dit, ceux-ci sont obsédés par la relation amoureuse. Ils demandent toujours à être compris et à être aimés.

Quelles sont les causes de l’anuptaphobie ?

L’anuptaphobie trouve généralement son origine au cours de l’enfance. Effectivement, les anuptaphobes ont vécu une période où ils se sentaient abandonnés et incompris. Il s’agit par ailleurs d’une angoisse d’abandon qui se rattache à des problèmes familiaux comme l’absence de père ou de mère ou même des deux, un divorce des parents ou une autre séparation douloureuse. Pour faire simple, l’anuptaphobie s’apparente à un sentiment de rejet et à une carence affective. De cette manière, les personnes concernées souffrent d’un manque de confiance en elles. Le fait d’être seules suscite pour elles une sensation d’inconfort au point de devenir une source de douleur insupportable. Ainsi, elles ont besoin d’amour d’autrui et de présence.

Comment se défaire de ce type de phobie ?

Les anupataphobes sont à même de vaincre, eux-mêmes, leur peur en travaillant sur la problématique du rejet. Autrement dit, il est primordial de connaitre les causes de cette phobie. D’ailleurs, le meilleur moyen de se défaire de l’anuptaphobie est d’apprendre à vivre seul. Dans ce cas de figure, il est conseillé de pratiquer son activité physique préférée sans être accompagnée. Ainsi, la solitude peut être associée à un moment agréable et donc à une émotion positive. Par ailleurs, étant donné que les sujets concernés souffrent d’un manque de confiance en eux, il faudra travailler sur l’estime de soi. Il est de ce fait nécessaire de prendre soin de soi. Les anupataphobes se doivent également de communiquer avec autrui et d’améliorer leur relationnel. En outre, le recours à une psychothérapie se présente comme une bonne alternative pour gérer l’anuptaphobie. Et tout ce que l’on doit savoir c’est que ce mal-être ne devrait pas être qualifiée de maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *