Latrophobie.

Latrophobie : zoom sur cette phobie assez courante

Savez-vous qu’il existe plus de 500 phobies ? D’ailleurs, la latrophobie se trouve être l’une des plus fréquentes d’entre elles.

De plus, il ne s’agit pas d’une simple crainte mineure car elle peut être assez  intense et peut perturber grandement la vie de la personne qui en souffre. Quiconque a déjà essayé de vaincre une peur irrationnelle comme la latrophobie sait combien l’effort peut être difficile. En effet, l’apparente impossibilité de tout cela conduit de nombreuses personnes à abandonner, laissant leurs tendances phobiques prendre le dessus sur leur vie.

Toutefois, la bonne nouvelle pour ces personnes est que la latrophobie peut être traitée si elle est abordée de la bonne manière. Et pour mieux comprendre cela, voici tout ce vous devez savoir sur cette phobie :

Qu’est-ce que la Latrophobie

La latrophobie est définie comme la peur morbide et irrationnelle des médecins ou des hôpitaux. En outre, les personnes atteintes de latrophobie craignent les médecins et les hôpitaux, mais aussi tout ce qui leur est associé. Elles craignent les traitements médicaux, et parfois même les médicaments dans les cas extrêmes.

Les causes de cette phobie :

La latrophobie se développe généralement pendant l’enfance. Effectivement, une expérience traumatisante, comme se casser un membre ou être victime d’un accident, ou une expérience traumatisante perçue, comme se faire vacciner, peut créer la phobie dans l’esprit d’u enfant. Toutefois, la peur de la douleur peut également donner à une personne une grande méfiance et une grande peur envers les médecins.

Si un parent est atteint de latrophobie et se comporte de manière craintive face aux médecins en présence de ses enfants, la phobie peut être apprise et transmise. La peur de la mort et la peur de contracter une maladie grave peuvent également jouer un rôle important puisque vu que les médecins sont les personnes qui « annoncent les mauvaises nouvelles », de sorte qu’il est facile de les associer à la mort et à la souffrance.

En enfin, les médias peuvent aussi jouer un rôle dans la latrophobie avec ses histoires d’opérations bâclées, de mauvaises pratiques médicales et de diagnostics manqués menant à la mort.

Comment savoir si vous avez cette phobie ?

Voici quelques signes et symptômes qui indiquent que votre peur ressemble davantage à une phobie

Vous annulez vos rendez-vous chez le médecin ou vous les reportez sans cesse pour éviter de gérer votre peur, vous ne recevez même pas les soins préventifs et les vaccinations importantes dont vous pourriez avoir besoin pour rester en bonne santé. Au lieu de consulter un médecin lorsque vous êtes malade, vous essayez de vous soigner vous-même. Avant un rendez-vous chez le médecin, vous êtes incapable de vous concentrer sur autre chose, vous perdez le sommeil, vous ne mangez peut-être pas ou vous perdez votre calme  à l’idée du prochain rendez-vous.

Pourquoi faut-il vaincre cette phobie ?

Cette phobie est l’une des plus dangereuses à développer, car elle peut mettre en danger la santé d’une personne et limiter gravement sa qualité de vie. Si une personne a un problème de santé sous-jacent qui s’aggrave avec le temps et n’est jamais traitée, de grandes souffrances peuvent survenir et pourraient limiter les endroits où une personne va, mange et peut conduire à l’isolement social. Une personne souffrant physiquement risque alors d’être confinée chez elle. Dans le pire des cas, cela pourrait même conduire à la mort.

Une personne qui a trop peur d’aller chez le médecin peut aussi avoir un problème de santé qui n’est pas évident, comme certaines formes de cancer. Il pourrait se développer au-delà d’un certain stade de traitement s’il n’est pas détecté suffisamment tôt. Une vie entière de possibilités et de souvenirs pourrait être écourtée parce que la personne ne se rend pas chez le médecin et ne se soumet pas à des examens de santé, ou parce qu’elle ne se tient pas au courant des vaccinations et des traitements nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *